Pleine Lune

«Parce que la pièce saisit de façon précise la sensation de vide qui frappe ceux qui deviennent adultes, dans un monde où la consommation a pris tout l’espace. Parce que la langue est théâtrale, ramassée, incarnée. Qu’elle porte avec force des émotions fondamentales. Parce que l’univers de la pièce cherche à être réel, et non réaliste.»
Paul Lefebvre, Conseiller dramaturgique du Centre des auteurs dramatique, 20 juin 2011

PLEINE LUNE
de Louis-Philippe Tremblay

Mise en scène. Louis-Philippe Tremblay

Avec. Marie-France Bédard, Hugo B. Lefort, Edith Côté-Demers, Guillaume Regaudie et Yves-Antoine Rivest (Fringe Chicoutimi 2011), Charles-Alexandre Dubé (Fringe Montréal 2011)

Conseillère scénographique: Audrey St-Laurent

Présenté à Montréal dans le cadre du Fringe de Montréal du 11 au 19 juin 2011 et du 1er au 4 septembre 2011 dans le cadre du Fringe de Chicoutimi.

Cinq amis dans la vingtaine se retrouvent à l’occasion d’une pendaison de crémaillère. Malgré leur désir de célébrer ensemble, le souvenir encore douloureux du suicide de leur amie les amène plutôt à se questionner sur leur place dans le monde. Sans repères, ils devront voir clair dans leurs amours, leurs amitiés et leurs ambitions. Sous ce ciel dépourvu d’étoiles, sauront-ils échapper à l’infuence de la lune ?

Pleine Lune est une tragédie contemporaine à propos d’une génération en quête de sens. Les personnages consomment, boivent et digèrent le factice, sans jamais atteindre la satiété ni la satisfaction. Ils s’expriment dans une langue rythmée, tranchante, où le réalisme côtoie habilement une théâtralité tchékhovienne.

Plus près du laboratoire que d’une réelle production, ce spectacle était la première mise en scène de Louis-Philippe Tremblay qui s’est mérité par la même occasion le prix décerné par le CEAD de l’Auteur le plus prometteur du Fringe de Montréal 2011.

Publicités