OMAD

1231620_650319458321354_319022928_n 71919_570339152986052_1737102317_n 1006337_650319624988004_1582794219_n

C’est une occasion d’écriture pour les auteurs,
un banc d’essai pour les textes dramatiques,
un espace de découvertes pour le public.

 

L’OMAD (organisation mondiale des auteurs dramatiques), c’est un cabaret déjanté où, chaque mois, devant public, 4 auteurs, expérimentés ou non, présentent chacun un texte destiné à la scène, d’une durée de 8 à 12 minutes. Il peut s’agir d’un extrait d’une pièce ou alors d’une courte pièce complète. Ils peuvent écrire pour l’occasion ou expérimenter avec une œuvre déjà en chantier.

-Dépendamment des éditions, une contrainte stylistique ou un thème peuvent être donnés.

-L’auteur choisit sa distribution qui lira sur scène, texte en main, sa dernière création.

-Après les lectures, un vote a lieu afin de déterminer le coup de cœur du public, qui se mérite un prix offert par Dramaturges Éditeurs, important partenaire des soirées OMAD.

-Un artiste musical, en solo ou en groupe, vient ponctuer la soirée de chansons entre les prestations des comédiens.

-Le prix d’un vote est de 8$. Les fonds recueillis vont au Théâtre Le Mimésis, hôte de la soirée, pour le financement de sa production théâtrale en cours.

Depuis sa création, l’OMAD a permis a une centaine d’auteurs de la relève de présenter des ébauches de textes dramatiques dans l’objectif de tester, retravailler ou essayer un nouveau texte. Sur la corde raide, des centaines de comédiens professionnels et musiciens ont offert des soirées mémorables au public toujours plus nombreux. Lieu de rassemblement, ces cabarets permettent à la communauté de faire des ponts entre des artistes établis, des jeunes de la relève et un public toujours en soif de découvertes. C’est souvent une occasion électrisante pour les auteurs de recueillir des commentaires afin de donner un autre souffle à leur travail; les sortir de leur caverne. Nous avons eu le plaisir de voir les premiers pas de textes comme Baiseries et Tranche-cul de Jean-Philippe Baril-Guérard, Les Chroniques de Chantale Beaulieu de Rébecca Déraspe ou Le voleur de membres de Mathieu Handfield. Nous espérons que l’OMAD servira encore longtemps à nourrir les créateurs de Montréal et à garantir au public une soirée décapante, éclectique et combien pleine de liberté !

Publicités