La petite révolution d’Agathe

GroupeLa petite révolution d’Agathe

 Pour les résidents

Texte et mise en scène de Louis-Philippe Tremblay

Agathe, c’est une jeune infirmière qui fait son stage dans un centre de soins de sa région. Elle fait alors la rencontre de plusieurs résidents et employés et elle se rend vite compte que la plupart des gens ne disent pas ce qu’ils pensent par peur de voir la qualité de leurs soins se dégrader. Agathe n’est pas du genre à se laisser faire et elle aidera son entourage à mieux exprimer ce qu’il ressent; car pour améliorer la qualité de ses soins et de son milieu de vie, il faut d’abord parler. La petite révolution d’Agathe, c’est une pièce rythmée et accessible construite de manière à ce que les résidents des centres d’hébergement se sentent directement interpellés par un thème qui peut sembler rebutant: la peur des représailles.

Après 3 années à visiter les résidences et les centres de soins, la peur des représailles a souvent été nommée comme problématique grave par plusieurs comités de résidents et d’usagers. C’est dans cette optique qu’au printemps 2014, nous avons réuni des intervenants du milieu afin qu’ils nous fassent part de leurs conseils.

Le Mimésis a donc imaginé une histoire qui décortique cette problématique, l’explique clairement, et démontre les avantages pour tous de communiquer ses besoins et ses insatisfactions, afin d’éliminer la peur des représailles et pour valoriser une culture de la discussion.

Aujourd’hui, nous vous offrons ce merveilleux outil de communication afin que vous puissiez aborder la question avec vos résidents et vos usagers.

Vous aimeriez avoir une représentation dans votre institution ? N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de répondre à toutes vos questions.

lemimesis@gmail.com / 514-699-7331

Publicités